Bégaiement et entraide - Horizons Self-Help

Découvrir un groupe d entraide Begaiement ou Association Self-help bégaiement.

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil << << << << Self-help Grenoble << << << << L'Historique
Bégaiement : Grenoble, groupe d'entraide

Historique du Self-help de Grenoble Bégaiement

Envoyer Imprimer PDF

Huit ans d'existence et cela continue !

 

Au début du Self-help bégaiement à Grenoble il y a 8 ans, nous étions parfois plus que 5. Or, depuis quelques années, en plus de moi non pas l’animateur mais le simple organisateur, souvent il ne vient que deux personnes…certes pas toujours les mêmes. Comme si, après quelques années, l’adulte bègue quelconque n’éprouvait plus le besoin de revenir au self-help. Mais, de mois en mois, je m’entête à reprogrammer un self-help pour le mois suivant : chaque fois, en venant avec un livre à lire, au cas où j’aurais à attendre.

Notre jour, c’est le jeudi de 19h à 21h ou ce sera de 19h30 à 21h30, comme on me l’a précisé le lendemain au centre social, quand j’ai rendu la clé.

Si ça marche bien dans la ville, malgré la ville où ça n’a jamais marché  et en admettant que ce n’est pas une thérapie, je crois encore à l’effet thérapeutique self-help ! Inutile d’envier l’Allemagne, ses quelques 1300 self-helpeurs se rencontrant tous les 8 ou 15 jours dans quelques 80 villes.

Pourquoi croire encore au self-help ? En commençant la thérapie il y a plus de 8 ans, je n’y croyais pas. Puis, aussi à cause de 8 ans d’improvisation de conteur amateur, de lecteur d’histoires en école primaire et récits de voyage en maison de retraite, peu à peu je bégaie de moins en moins : si on me le dit,  ça doit être vrai ! Voilà une application de la thérapie que je m’entête encore à recommander à l’APB !

Pourquoi ne revient-on pas parfois ? Extinction du besoin de se retrouver entre personnes qui bégaient ? Problèmes psychologiques : déprime constante !

Et que fait-on ? Se dire comment s’est passé le mois ; petits exercices de lecture à haute voix à diverses distances du groupe ; pour moins begayer, intercaler une voyelle – m’a suggéré Jean Marvaud, psychiatre psychanalyste président de l’APB. On l’a expérimenté une fois et ça marche !

Une fois, une orthophoniste est venue : l’exception qui confirme la règle ! Comme ça s’est fait à Nantes mais pas à Grenoble, une concertation entre thérapeutes et selp-helpeurs serait parfois utile. Néanmoins réalimenter un self-help dépend forcément de thérapeutes, car l’annonce par les médias c’est très très très important, mais le plus souvent ça ne marche pas : il faut énormément plus pour mobiliser.

 

 

Prochaines réunions

CLIQUEZ SUR UN LIEN - - - - - - - - - - - - -
Self-help Paris
Mercredi 26 avril 2017 de 19h30 à 22h00
Self-help Paris
Le mercredi 10 mai 2017 de 19h30 à 22h00
Self-help Lausanne
Mardi 16 mai 2017 de 18h30 à 20h30

Vu sur le net

Blog, Forum, Sites :
L'historique des réunions
Forum du bégaiement
Les vertus du Self-help
Qu'est-ce-donc ?
"Parler sans crainte" - Entraide
Hebdomadaire : Réforme
Rubrique : Dossier
les recherches sur le bégaiement
Un olivier sur un iceberg